LA MARKETPLACE l'avenir du commerce - Otwoo
16914
post-template-default,single,single-post,postid-16914,single-format-standard,cookies-not-set,has-navmenu,has-megamenu,unselectable,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-child-theme-ver-13.5.1521946894,qode-theme-ver-13.5,qode-theme-bridge,disabled_footer_top,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.5,vc_responsive,elementor-default
 

LA MARKETPLACE l’avenir du commerce

LA MARKETPLACE l’avenir du commerce

Une marketplace est une place de marché. Au sens propre comme au figuré un lieu de transaction où se rencontrent vendeurs et acheteurs, marchands et clients. Un intermédiaire qui n’a pour but que de rassembler l’offre et la demande. Celui-‐ci a été inventé en 1990 par le chercheur anglais ‘’Tim Berners-‐ Lee’’

Cette action se passe dans des sites web en vue de mettre en relation entre professionnels B to B, C to C et le B to C.

Son objectif est donc de mettre en relation  des vendeurs et des acheteurs, particuliers ou professionnels en utilisant la nouvelle technologie pour faire des commerces en ligne.

Lancer une marketplace représente un véritable projet d’entreprise, impliquant des besoins globaux d’ordre technologique, organisationnel et humain. Si le potentiel du modèle est phénoménal et les succès légions, avant de vous lancer dans la création d’une marketplace vous devez évaluer les moyens à prévoir et le coût d’un tel projet pour votre entreprise. Dans cet article, nous vous proposons de passer en revue les indispensables au lancement d’une plateforme et de vous fournir un budget prévisionnel indicatif, afin de bien cadrer votre projet.

Otwoo est un développeur et réalisateur de Marketplace.

En effet, la différence entre la marketplace et l’e-commerce, premièrement c’est leurs clients, les consommateurs pour l’e-commerce alors que pour la marketplace le client et le vendeur ; On peut dire que la marketplace est un intermédiaire pour les consommateurs finaux. Deuxièmement, leurs présentations et gestions des produits. Et troisièmement, différences juridiques et financières, c’est-à-dire  qu’avec  la marketplace la plupart est rémunéré par des commissions tandis qu’avec l’e-commerce la vente des produits et directes, ils vendent leurs propres produits.

Les marketplaces reconnues offrent une visibilité incomparable. Il s’agit généralement de sites à des milliers de visiteurs par jour. Etre référencé sur de telles marketplaces permet aux petits e-commerçants de se montrer, tout simplement.

 La marketplace a comme avantages, d’abord pour les marchands qui n’ont pas encore de site e-commerce, la marketplace permet de tester le succès, ou non, d’un produit sur Internet. Vous n’avez pas besoin de débourser de frais liés à la création d’un site, à son référencement ou autre, avant d’être sûr de son succès. Vous pouvez attendre d’évaluer votre produit avant de vous lancer dans la création de votre propre site e-commerce. Ensuite, les marketplaces reconnues offrent une visibilité incomparable. Il s’agit généralement de sites à des milliers de visiteurs par jour. Etre référencé sur de telles marketplaces permet aux petits e-commerçants de se montrer, tout simplement. D’autre part, les marketplaces reconnues offrent une visibilité incomparable. Il s’agit généralement de sites à des milliers de visiteurs par jour. Etre référencé sur de telles marketplaces permet aux petits e-commerçants de se montrer, tout simplement. De plus, les marketplaces reconnues offrent une visibilité incomparable. Il s’agit généralement de sites à des milliers de visiteurs par jour. Etre référencé sur de telles marketplaces permet aux petits e-commerçants de se montrer, tout simplement. En outre, les marketplaces reconnues offrent une visibilité incomparable. Il s’agit généralement de sites à des milliers de visiteurs par jour. Etre référencé sur de telles marketplaces permet aux petits e-commerçants de se montrer, tout simplement. La transaction est gérée par la plateforme qui garantit ainsi la sécurité de paiement, autant pour le vendeur que pour l’acheteur. Petit plus : en cas de litige, concernant le paiement en ligne ou autre, c’est la plateforme qui s’en occupe.  A tout prendre, une marketplace comme une façon d’externaliser la gestion d’un site e-commerce. En faisant appel à une marketplace, le vendeur se concentre sur son métier de base : la vente. C’est la marketplace qui s’occupe du marketing, des frais d’hébergement du site, et parfois même de la logistique.

Le premier inconvénient est la difficulté avec laquelle vous pourrez fidéliser vos clients puisque les clients dont vous profitez sur les marketplaces ne sont pas les vôtres mais ceux de la plateforme. La deuxième est Quand il est question de lancement d’une marque, il est difficile de se démarquer de la concurrence pour la simple et bonne raison que rares sont les marketplaces qui offrent la possibilité de personnaliser votre catalogue ou votre page. Autrement dit, il est presque impossible de se créer une identité via une marketplace. Puis  il est de plus en plus difficile de se faire remarquer sur les places de marché. D’une part, car les concurrents y sont nombreux et, d’autre part, car sur une même place le client peut avoir un produit d’occasion, neuf, à tous les prix.

Pour résumer, Comme Force , la marketplace a comme force les avantages concurrentiels, le positionnement, les prix et le niveau de qualité. Pour ses faiblesses ce sont l’écart de la performance, la vulnérabilité, les mauvais résultats dans le cœur d’activités et les aspects financières. Ces opportunités sont surtout la segmentation en croissance,  les faiblesses concurrentielles, l’innovation technologique, les nouveaux marchés et les partenariats. Et enfin pour les menaces, sur le cadre législatif  elle est peu favorable ; la demande du marché en baisse et les influences défavorables.

la Marketplace l’avenir du e commerce

Prenons comme  exemple de l’Amazon, la marketplace la plus consulté et la plus populaire dans le monde .Elle était lancé en France en 2000. En 2018, le CA d’Amazon France atteint les 4.5 milliards d’euros, les prélèvements s’élèvent quant à eux à 250 millions d’euros (dont 150 millions € d’impôts directs : impôts sur les sociétés, cotisations patronales, impôts locaux, etc…). Mais le chiffre d’affaires mondiales du groupe approchait les 60 milliards de dollars des Etats-Unis au premier trimestre 2019, un chiffre hausse depuis 2007. C’est-à-dire qu’Amazon enregistrait une croissance de son chiffre d’affaires de 31%, avec 29,7 millions de visiteurs chaque  mois.

Par contre Cdiscount une autre marketplace, filiale de Casino, se hisse en deuxième place de ce classement avec 20,1 millions de visiteurs chaque mois. Une belle évolution pour cette plateforme qui ne proposait à ses débuts, en 1998, que des CDs et DVDs. Aujourd’hui, Cdiscount compte plus de 15 catégories de produits allant de l’électroménager à l’animalerie, en passant par la literie ou encore la mode. Avec un chiffre d’affaire de 1 965 million d’euro en 2018.

No Comments

Post A Comment

error: Le contenu de ce site est protégé !! !!